Les  aventures  Playmobil®

de

Fanny  et  Olivier

 
 

Playmobil ®  &  Geobra ®
“ En avant ton histoire ”




Herr Hans Beck


Herren Andreas & George
Brandstätter


Herr Horst Brandstätter


1876Les débuts.

L'ouvrier qualifié 'Armurier et Serrurier' Andreas Brandstätter , arrière grand-père du propriètaire actuel de la sociètè Horst BRANDSTÄTTER, s'installe à son compte à Fürth, en Bavière.
L'entreprise porte son nom et fabriquait avec ces 6 collaborateurs, compagnons et apprentis, des ferrures et des serrures pour boites à bijoux et coffres.



Cliquez sur la photo pour l'agrandir

1908 : Son fils, Georg lui succède à la tête de l’entreprise et change le nom de la société en
 
" Fabrique de jouets en métal
Georg Brandstätter "


1921 : L’ entreprise, déménage à ZIRNDORF, ou se trouve, toujours le siège aujourd’hui .

1926 : Après le déménagement dans la ville voisine de Zirndorf, la sociètè va ouvertement s'enregistrer comme compagnie commerciale s'occupant de "Fabrication et négoce de métal et de jouet"


Il s’ agissait essentiellement , de tirelires, de téléphones, de caisses enregistreuses et de balances,
pour le ‘jeu de la marchande’ qui connurent un grand succès aussi bien en Europe qu’ en Outre Atlantique.

Avec la production de jouets, l'exportation des articles de Zirndorf commence dans les pays voisins.

Dés le départ, les catalogues sont imprimés en plusieurs langues.

Les années 1920 - 1930 : Les Tirelires et les articles de boutique, sont les produits phares.
Les Tirelires enregistreuse, sont mondialement connues.

Elles additionnent automatiquement et s'ouvrent quand les pièces de monaie tombent dedans.
Jusqu'à 1.000 tirelires sont produites par jour et chacune est testée.
Même la Grand-Mère de Horst Brandstätter, la doyenne, est mise à contribution.


Au début des années 30 :   Il y a une modification du nom de l'entreprise en marque de référence "GEOBRA" pour Georg BRANDSTÄTTER, pour finalement s'intituler Geobra Brandstätter.
Qui est encore à nos jours.

Pendant la seconde guerre mondiale, la sociètè est réquisitionnée durant une courte période pour fabriquer des grenades à main qui seront reconverties en Tirelires après la guerre.  

1954 : Une nouvelle ère commence pour l’entreprise, avec l’arrivée de Horst BRANDSTÄTTER.

1958 : Ce jeune homme dynamique opte pour le plastique, modifie la fabrication et la palette de produits et
recherche de nouveaux débouchés et de nouveaux marchés.


Finalement les caisses se renflouent pendant quelques mois, le temps que dure la mode du hula-hoop.
Ces fonds et les machines utilisées pour la 'fabrication tuyaux' permettent à Horst BRANDSTÄTTER d’envisager de mettre sur le marché  des jouets totalement nouveaux.

Le procédé de soufflage qui permet de gonfler à l’air comprimé un tuyau de plastique chauffé, pour lui donner la forme souhaitée, n’était jusqu’ alors utilisé que pour la production de bouteilles.


La méthode est simple, on chauffe dans l'appareil un tube creux qui gonfle sous la pression de l' air et qui prend sa forme définitive en se pressant contre laparoi du moule.

-'Pourquoi uniquement des bouteilles ' se demande Brandstätter, qui constate qu'on peut aussi souffler des formes irrégulières et c’est ainsi qu’il fabrique en une seule opération la première voiture de course monobloque, qui sera bientôt suivie de petits tracteurs , de bateaux etc ...

Tant et si bien que Horst Brandstätter lance un défi à Hans BECK et déclare :
-"Bon, nous pouvons dès maintenant voir bien plus grand avec les sièges."
Aussitôt dit, aussitôt fait, Hans BECK développe le 1er tracteur pour enfant avec siège orientable.

Toujours à la recherche d’idées nouvelles , le chef d’entreprise observe beaucoup les enfants.
C’est en les voyant, se presser autour d’ un manège qu’il décide de réaliser, un tracteur à pédale ou l’enfant peut s’asseoir.


Ils avaient très bien perçu la demande des enfants "avoir un vrai tracteur Porsche ( Porsche produisait encore des tracteurs à cette époque).

Plus tard, c 'est encore une forme électrifiée avec la lumière, un klaxon et un bruit de moteur, qui à cause de son bruit énervant, ne put parvenir à un grand succès..

Arrivé dans une zone rurale, on mise sur le "cochon", plus présisément sur la "Tirelire cochon".

A ce moment là, la production devint automatique et marchait même le week-end.

Chaque lundi matin, 100 000 nouvelles pièces, sont prêtes pour la vente.

-"Quand on ouvrait les portes de l'atelier le lundi, des miliers de tirelires cochons nous tombaient dessus."

Se souvient Horst Brandstätter.


Mais les concurrents veillent , copient les articles et se lancent dans une guerre de prix sans merci.
Horst BRANDSTÄTTER cherche une issue à cette impasse en se tournant vers la fabrication de gros articles en plastiques.
La mousse cellulaire obtenue par un procédé alors tout nouveau qui consiste à faire lever le plastique comme on le ferait pour de la pâte à pain, permet pour la première fois, de fabriquer des pièces en plastique épais sans affaissement .
BRANDSTÄTTER fait l’acquisition de nouvelles machines et fabrique des moules pour produire des caillebotis , des dalles de planché, des bureaux.


Fin des années 50 : Le cheval en plastique remplace le bon vieux cheval de bois.
Cela est rendu possible grâce à une nouvelle technique de moulage, le matériau, léger et économique, rend aussi possible, la production de plus grosses pièces.


Les années 60 : Dans la filiale "Markt Elbach" sont montés les succés commerciaux.

Les tracteurs miniature et les caisses enregistreuses sont les produits phares au début des années 60.


1970 : La crise pétrolière du début des années 1970, n’épargne pas l’entreprise.
Le prix du plastique grimpe en flèche et le prix de la matière première au kilo, est très vitemultiplié par 6.
Cette conjecture, associée à la pression exercée par les pays concurrents, sur les prix, ne tarde pas amener dans le rouge l’entreprise familiale restée jusqu’alors, financièrement saine grâce à une politique prudente et mesurée.

Horst BRANDSTÄTTER estime le moment venu de concrétiser une idée de jouet toute nouvelle sur laquelle Hans BECK, directeur du bureau d’étude travaille à l’investigation de son président :
Il s’agit de réaliser une petite figurine mobile avec de nombreux accessoires qui puissent être enrichie d’articles supplémentaires.
Les produits doivent être de petit taille pour tirer le meilleur parti d’une matière plastique devenu onéreuse.

 

 

Dans les années soixante , Geobra® avait produit beaucoup de grands jouets en plastique, qui ont exigé pour la plupart, des matières en plastique solide.

Les jouets téléphone sont encore, jusqu'au début du Playmobil® , un des meilleurs produits de la gamme Geobra®.

Ce ne sont pas seulemnt des jouets, mais aussi le moyen interne de communication dans l' entreprise.

Avec le téléphone privé 2000,   les cables de communication sont installable chez soi. 


  1971 : La société de George BRANSTÄTTER "GEOBRA®", connait une crise "la crise pétrolière" et ainsi a exigé une nouvelle idée radicale qui aiderait à surmonter les problèmes que les prix de pétrole grandissant imposés à Geobra Brandstätter.
Ainsi, la première réponse à la crise pétrolière, était de développer une ligne de véhicules beaucoup plus petits, qui exigeraient moins de matière premiere.
Ces véhicules seraient accompagnés par des figurines, qui d'abord, étaient secondaire aux véhicules et sont seulement là pour être des accessoires statiques aux véhicules.
 

Et voilà que Hans BECK, l'ancien Chef du Développement à Geobra,' Le Papa de PLAYMOBIL®' a passé trois ans à développer le produit .

Il a imaginé des petits personnages de 7,5 cm et tenant dans la main d 'un enfant, avec leurs accessoires, d'une telle façon que le monde construit autour de cette petite figurine s'accorderait toujours à une chambre d'enfant.
 
Pour le visage, Hans BECK s'est inspiré de dessins
d 'enfants, ou à chaque fois un personnage était déssiné avec seulement les yeux et la bouche .

Dans un premier temps, les prototypes des figurines n'ont pas fait une grande impression très convaincante sur Horst Brandstätter, le propriétaire de Geobra
.

       

Mais a quand même permis à Hans Beck de continuer à travailler sur eux, afin de prouver les qualités et les avantages de sa création.
Les efforts de la base de la conception de la figurine "PLAYMOBIL®" ont passé beaucoup d'étapes , de croquis et sont bientôt devenus plus complexes, comme la tête, les bras et des pieds, sont devenus des parties séparées et étaient capables de se déplacer, pour que cette figurine puisse accomplir de nombreuses poses différentes
  .

                                              


De plus, Hans Beck a même pensé à ne pas faire une figurine trop compliquée, parce que la recherche de son invention, a montré clairement autant de parties mobiles à asembler, gênerait les activités de jeu d'enfant.
Ce sont les raisons, pour lesquels les genoux et les coudes de la figurine PLAYMOBIL® ne sont pas mobiles. 

 

1974 : L 'évènement constatent qu' il devait impérativement jouer un ultime atout pour assurer la survie de son entreprise, Horst Brandstätter a tout mis en oeuvre pour la figurine devenu Playmobil®, comme elle devait être baptisée par la suite, soit présentée au salon du jouet de 1974.

2001: Le groupe Brandstätter emploie environ 2 492 collaborateurs et réalise un chiffre d'affaires de 359 million d'euros. Dans un future proche, d'autres investissements et extension sont planifiées.
Grâce à l'achat de plusieurs machines et à une plus grande automatisation, la capacité de production devrait augmenter dans les implantations Européennes.

 


  Du 28 Juillet au 23 Septembre 2001

a eu lieu au museum de ZIRNDORF    

une retrospective des 125 ans

de la firme Geobra ®

2004: PLAYMOBIL ® à 30 ans, et continue sa route, avec toujours autant de succés.

2006 : 402 millions d'euros de chiffre d'affaires et 2 700 employés accrochées à un terroir, très internationales.

Ce serra, Frau Andrea Schauer, 48 ans,  que Horst Brandstätter a choisi, pour tenir les rênes de la maison. 


2009 : Décé de Hanz BECK, le  papa de Playmobil® le 30 janvier 2009 à Markdorf, il avait 79 ans.  Il était Né le 06 Mai 1929 en Thuringe.

2014: PLAYMOBIL® fête ses 40 ans.
Pas moins de 2,7 milliards de figurines ont été fabriquées depuis la création et 4.000 personnages différents ont vu le jour depuis leur création en 1974.

2015 :  Décé de Horst  Brandstätter,  Directeur Général de la société Playmobil® et Geobra® Brandstätter, le 03 Juin 2015 à Fürth- Allemagne. Il avait 81 ans, il était né le 27 juin 1933 à Zirndorf - Allemagne

         

                                                                                        à  suivre ................



Les Données et photos sont issus du site de Playmobil® France

 


 

PLAYMOBIL® & Geobra® sont des marques déposées par Geobra Brandstàtter GmbH & Co. KG, Zirndorf, Allemagne, tous droits réservés.                         Fanny & Olivier® 2005




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement